banner
est usmo cab ess css esm asg st sg jsk com ca esz usbg

Actualités

ES Tunis - ES Sahel :  2008-2009, douche froide à Rades 

ES Tunis - ES Sahel :  2008-2009, douche froide à Rades 

On s’approche, pas à pas, de la finale du championnat. Jeudi, l’Espérance de Tunis et l’Etoile du Sahel joueront le titre de Champion de Tunisie 2016-2017. Coaching-Foot poursuit sa couverture spéciale de l’événement et vous parlera aujourd’hui d’un autre Calsico légendaire, celui disputé lors de la saison 2008-2009.

Après vous avoir raconté l’histoire du Clasico remporté par Zouba et amis à El Menzah lors de la saison 1996-1997, on vous parlera aujourd’hui d’un autre Calsico que les supporters des deux clubs n’oublieraient jamais.

Nous sommes le 13 mai 2009, on joue la dernière journée du championnat et l’Espérance devait gagner son match contre l’Etoile du Sahel pour remporter le titre, vu que son dauphin, le Club Africain, avait à l’époque encore une petite lueur d’espoir de devenir champion.

>>Lire aussi : On vous racontre l’histoire du Calsico (3-0) à El Menzah

50 milles supporters étaient au Stade de Rades et l’ambiance était plutôt festive dans les gradins. Les protégés de Faouzi Benzarti, entraineur des Sang & Or à l’époque, avait à l’occasion lancé Youssef Msakni dès le départ, lui qui s’est contenté de quelques apparitions lors de l’exercice 2008-2009. Bien vu Faouzi ! Le jeune Msakni, 18 ans et quelques mois, récupère le ballon en milieu de terrain, dribble deux joueurs et lance Oussama Darragi dans la surface, qui d’une magnifique frappe enroulée trompe Bouderbala, le portier de l’ESS, alors qu’on jouait la 22e minute. La fête dans les gradins de l’Espérance. Vingt minutes plus tard, c’est au tour du Nigérian Michael Eneramo d’inscrire son nom parmi la liste des buteurs en doublant la mise face à une défense étoilée déstabilisée. Score à la pause, deux buts à zéro.

Au retour des vestiaires, Eneramo a encore frappé et est parvenu à tripler le score pour son doublé (48e) et c’est là que les coéquipiers d’Aymen Abdennour ont commencé à bouger, pour enfin arriver à réduire le score par Sadat Boukhari à la 71e minute du jeu. Les camarades de Khalil Chammem eux ont vite réagi et c’est Henri Bienvenu qui est venu quadrupler la mise quelques minutes plus tard, face à une défense menée par Ammar Jemal quasi-absente. 

>>Lire aussi : Michael Eneramo veut revenir..

Score final (4-1), l’Espérance termine Champion de la saison 2008-2009, devant son rival le Club Africain, tenu en échec par Jendouba Sport (1-1) alors que l’Etoile du Sahel de Gernot Rohr, termine troisième.

Articles liés