banner
asr ass cab csch cshl css esm ess est jsk ob st usbg ca usmo ust
La date officielle de la reprise du championnat n’a pas été communiquée alors que Coaching Foot s’apprête à lancer la nouvelle version du jeu. La phase retour de la saison 2019-2020 ne sera donc pas poursuivie. Rendez-vous la saison prochaine.

Actualités

Mohamed Ali Yâakoubi a un point commun avec…Zlatan !

Mohamed Ali Yâakoubi a un point commun avec…Zlatan !

La malédiction Mohamed Ali Yâakoubi. L’ancien défenseur du Club Africain et de l’Espérance de Tunis laisse toujours ses traces, là où il passe même en Turquie. Explication.

Tout le monde connait cette petite anecdote de Zltan Ibrahimovic, célèbre joueur suédois qui a toujours fait parler de lui. Arrivé à la Juventus de Turin en 2004, Zlatan et le club italien ont connu la pire aventure de leur histoire, une relégation en Serie B après une affaire de matchs truqués et le joueur avait à l’époque décidé, contrairement à plusieurs cadres, de quitter Turin vers des nouveaux cieux. Une année plus tard, le club a retrouvé la Serie A. Act 1.

Parti la même année à l’Inter Milan avec comme objectif remporter la Ligue des Champions UEFA, Zlatn a quitté le club sans la gagner. Pire, l’année suivante, c’est l’Inter qui est arrivé sur le toit de l’Europe avec ce titre de Ligue des Champions 2010. Act 2.

Direction Le FC Barcelone pour Ibra, et là aussi les choses n’ont pas changé. Zlatan quitte le club dans un prêt à Milan AC, le FC Barcelone termine sa saison 2011 avec un titre en Ligue des Champions et celui de la Liga. La poisse.

Mais quel lien avec Mohamed Ali Yâakoubi ?

Loin de l’Europe, c’est un joueur Tunisien qui porte la casquette de Zlatan en Tunisie, Mohamed Ali Yâakoubi. Arrivé au Club Africain en juillet 2011, l’axial international quitte Beb Jedid sans remporter le moindre titre. Une saison après son départ (2014), le Club Africain a été sacré champion de Tunisie, six ans après son dernier titre (2008).

L’histoire s’est reproduite par la suite, avec l’Espérance Sportive de Tunis. Arrivé au club en juillet 2014 alors que les Sang & Or venaient tout juste de remporter le championnat, Yâakoubi a connu deux sans stériles avec le club de Beb Souika. Après son départ, l’Espérance de Tunis a remporté une Coupe de Tunisie et un titre de Champion de Tunisie.

Juin 2016, départ en Turquie pour l’international tunisien, et là encore, Yâakoubi a connu une mésaventure. Son nouveau club, Rizespor, est relégué en division inférieure (Ligue 2 en Turquie), au terme d’une saison catastrophique.

La malédiction.  

Articles liés