banner
est css cab ess ca ust st usbg sg usmo esm jsk cshl asg

Actualités

Attention aux cartons !

Attention aux cartons !

L’Espérance de Tunis et l’Etoile du Sahel, les deux équipes concernées par la course au titre, n’auront pas droit à l’erreur ce dimanche face au CS Sfaxien et à l’ES Metaloui, mais pas que ça. Plusieurs joueurs des deux clubs sont en effet menacés d’un 3e carton jaune.

Les joueurs, cinq du côté de l’Espérance et deux chez l’Etoile, vont être privés du choc qui opposera les deux clubs le 18 mai prochain. La liste.

ES Tunis : 5 joueurs menacés !

Chez les Sang & Or, toutes les lignes sont presque concernées. Le gardien Moez Ben Chrifia possède lui deux cartons jaunes et s’il en écopera un ce dimanche face au CS Safxien, il sera absent contre l’Etoile du Sahel le 18 mai prochain. Les deux axiaux Chameseddine Dhaouadi et Montassar Talbi sont eux aussi sous la menace, tout comme le latéral Iheb Mbarki, auteur d’une excellente saison 2016-2017 avec l’ES Tunis. Le dernier joueur concerné est le milieu de terrain Ferjani Sassi qui lui doit faire attention s’il voudrait disputer le choc contre l’Etoile du Sahel.

 ES Sahel : 2 joueurs menacés !

Deux joueurs de l’Etoile du Sahel sont également sous la menace d’un troisième carton jaune. Il s’agit du milieu de terrain Mohamed Amine Ben Amor et de l’attaquant Diogo Acosta, l’homme fort des étoilés depuis quelques semaines, et buteur face à l’ES Tunis lors du match aller disputé à Sousse.

Faire attention !

Après la dernière séance d’enraiements tenue samedi matin à Gammart, l’entraineur Faouzi Benzarti a convoqué ses quatre joueurs menacés d’un troisième carton jaune et les a invité à garder leur sang froid afin d’éviter toute suspension. Le staff de l’Etoile Sportive du Sahel aura de sa part surement met en garde les deux joueurs, Mohamed Ben Amine Ben Amor et Diogo Acosta, pour prendre leurs précautions.

Pour rappel, l’Espérance de Tunis et l’Etoile du Sahel sont respectivement premier et deuxième au classement et auront besoin de tout leurs effectifs pour le grand rendez-vous, le choc du 18 mai.  

 

 

Articles liés