banner
est ess css cab usbg ca usmo ust esm st sg jsk cshl asg

Actualités

Le match ES Metlaoui - Club Africain pourrait ne pas avoir lieu

Le match ES Metlaoui - Club Africain pourrait ne pas avoir lieu

Nouvel épisode dans le feuilleton des grèves s des joueurs. Après l’US Ben Guedrane et la JS Kairaounaise, c’est au tour des joueurs de l’ES Metlaoui de boycotter les entrainements pour réclamer leurs salaires impayés.

Kouki aurait démissionner..

Selon les premières informations recueillies, les joueurs de l’ES Metlaoui ont décidé de ne pas disputer la rencontre prévue mercredi prochain face au Club Africain, un match retard rentrant dans le cadre de la 5e journée des play-offs. Par ailleurs, une source bien informée a confié à Coaching-Foot que Mohamed Kouki, entraineur de l’ES Metaloui, a d’ores et déjà déposé sa démission au bureau directeur du club.

Un club pas comme les autres..

Petit club, mais des grands résultats. Sans grands moyens financiers et presque sans ressources, l’ES Metlaoui ne cesse depuis son accès en Ligue 1 d’enchainer les bonnes performances. Promu en 2013-2014, le club a terminé sa première saison parmi les grands à la 9e place. 12e au classement lors de l’exercice 2014-2015, L’ES Metlaoui a terminé la saison d’après (2015-2016) à la 4e place, à huit points du 5e, le CA Bizertin. Cette saison, le club minière a décroché son billet de qualification aux play-offs après avoir réalisé un excellent parcours, terminant troisième de sa poule A derrière l’Espérance de Tunis et le Club Africain.

Des play-offs plutôt pas mal..

Assuré de disputer la Ligue 1 la saison prochaine, l’ES Metlaoui a entamé les play-offs par une défaite à domicile face à l’ES Tunis (2-0), avant d’aller chercher la victoire à Ben Guedrane la journée d’après (1-0). Lors de la réception du CS Sfaxien, les coéquipiers de Foued Khraifi ont rendu une très belle copie et se sont imposés sur un score de trois buts à un. Au dernier match, et face à l’ES Sahel, les protégés de Mohamed Kouki se sont inclinés à domicile un but à zéro.

Bonus, le chiffre marquant !

L’Espérance de Tunis reste la seule équipe du BIG 4 qui n’a pas perdu contre l’ES Metlaoui. Le petit club sud-ouest a en effet battu le Club Africain à trois reprises (décembre 2015, mai 2016 et décembre 2016), le CS Sfaxien une fois (mars 2017), et l’ES Sahel une fois (décembre 2015). 

>>Lire aussi : la 3e journée des play-offs en chiffres

 

 

Articles liés