banner
ca ass usmo est css jsk usbg cab csch ess cshl ust st esm

Actualités

L’attaque de l’ES Sahel et Prince Ibara sous la loupe

L’attaque de l’ES Sahel et Prince Ibara sous la loupe

Des rumeurs annonçant l’arrivée de Prince Ibara à l’Etoile Sportive du Sahel ne cessent de circuler depuis 24h sur les réseaux sociaux. Retour sur les performances de l’ancien attaquant du CA Bizertin sur les performances des attaquants étoilés jusque-là.

Ibara, 3e meilleur attaquant de la Ligue 1 !

Parti au Qatar en décembre, le Congolais demeure sur le podium du classement des meilleurs buteurs de la Ligue 1, trois mois après son départ.  Ibara, arrivé l’été dernier en provenance du FC 105 Libreville, s’est rapidement mis en évidence en ouvrant son compteur buts dès la première journée pour une victoire à l’extérieur face à la JS Kairaounaise (1-0). Pour la réception de l’ES Zarzis lors de la 4e journée, l’attaquant de 21 ans s’est illustré en arrachant un nul qui semblait être difficile sur un but tardif, venu à une minute du fin de la rencontre (1-1). Unique buteur du CA Bizertin lors de la lourde défaite face à l’ES Sahel (5e journée, 5-1), récidiviste face à la JS Kairaounaise (8e journée, 2-1) et auteur d’un doublé contre l’EO Sidi Bouzid (9e journée, 3-0), Ibara a terminé l’année au Top 3 du classement des buteurs avec 6 réalisations en 12 rencontres.

Le Congolais a été par la suite « poussé » à la sortie en décembre pour des raisons financières. Le CA Bizertin passait une période difficile et devait vendre plusieurs de ses stars. Résultat, Ibara s’est engagé deux ans et demi avec Al Wkarah, pour un montant avoisinant les 300 milles euros.

Au Qatar, l’étoile filante s’est vite éteinte. Arrivé avec le statut d’un renard de surface, Ibara n’a pas trouvé ses repères et est passé rapidement au banc des remplaçants. Blessé quelques semaines après son arrivée au Qatar, Ibara a fini par résilier à l’amiable son contrat avec le club de Kais Yaakoubi. Aujourd’hui, le Congolais poursuit son programme de rééducation et son retour aux terrains n’est pas pour demain. Les dirigeants de l’Etoile, qui seraient en discussions avec son agent, vont sans doute prendre leurs précautions avant de l’engager en cas d’un accord.

Et l’attaque de l’Etoile ?

Si les choses se passeraient comme prévu, Ibara, libre de tout contrat, va pouvoir s’engager avec l’Etoile mais n’aura sa qualification qu’au début de la saison prochaine. L’arrivée probable du Prince signifiera sans doute le départ de Diogo Acosta, très critiqué pour son rythme instable et son manque de discipline.

Aujourd’hui, l’ES Sahel compte dans son effectif des attaquants de qualité, mais peu productifs. Depuis le début de la saison, l’ES Sahel a inscrit 30 buts dont 9 ont été inscrits par des défenseurs, 11 par des milieux de terrain et  10 par des attaquants. Le meilleur buteur de l’ES Sahel est un milieu de terrain, Hamza Lahmer, auteur de six réalisations cette saison, suivi par Iheb Msakn (milieu de terrain, 4 buts), Rami Bedoui (défenseur, 4 buts) et Diogo Acosta (attaquant, 4 buts).

La liste des buteurs des l’Etoile Sportive du Sahel est à retrouver sur la fiche de l’équipe, sur notre site Coaching-Foot.

Le duel Acosta - Ibara

Les chiffres Coaching-Foot relèvent que l’attaquant brésilien Diogo Acosta, recruté essentiellement pour marquer des buts, compte 9 réalisations et 2 passes décisives en 20 matchs lors de l’exercice 2015-2016, 4 buts et 2 passes décisives en 8 rencontres disputées cette saison. Loin d’être la perle rare. Côté discipline, le Brésilien de 26 ans a écopé de deux cartons jaunes et d’un carton rouge la saison passée contre deux cartons jaunes en 2016-2017.

Prince Ibara lui, compte 6 buts et aucune passe décisive en 12 rencontres durant passage au CA Bizertin. L’ancien attaquant du FC 105 Libreville ou encore l’AS Pélican (Gabon) a écopé de 4 cartons jaunes et avait également manqué un penalty.

La fiche de Diogo Acosta 

La fiche de Prince Ibara 

Articles liés