banner
est css ess cab usbg ca ust usmo st jsk sg esm cshl asg
LA 21ème JOURNÉE SERA FERMÉE DANS
00 jours
00 heures
00 minutes
00 secondes

Actualités

Ligue 1 - Saison 2014/2015 - Une nouvelle saison commence

Ligue 1 - Saison 2014/2015 - Une nouvelle saison commence

La course pour le titre de champion de Tunisie de football reprend ses droits ce mercredi avec le coup d’envoi de la saison 2014-2015 de la Ligue 1, saison qui s’annonce indécise en présence de pas moins de quatre prétendants sérieux, à savoir l’Espérance de Tunis, tenante du titre, le CS Sfaxien, l’Etoile du Sahel et le C.Africain, et d’équipes qui auront à coeur de montrer qu’elles ne feront pas de la figuration.

Les trois coups qui étaient initialement prévus pour dimanche 10 et jeudi 14 août, seront finalement donnés mercredi avec un match avancé entre l’AS Djerba, nouveau promu, et l’AS Marsa, tandis que les autres rencontres auront lieu jeudi. Donc, le choc de cette première journée opposant l’Etoile du Sahel, 3ème lors du précédent exercice, et le CS Sfaxien, vice- champion, est réservé pour jeudi, tout comme le match Espérance de Tunis-CS Hammaml-lif.

Sous le signe de la revanche, Etoilés et Sfaxiens s’affronteront en ce début de saison après avoir connu une âpre lutte pour la deuxième place jusqu’aux ulitmes journées de la Ligue 1 revenue aux Sfaxiens, et pour le trophée de la coupe de Tunisie remporté par les étoilés à l’issue d’une finale émaillée d’incidents entrainant la suspension de plusieurs joueurs des deux clubs.

Les Sfaxiens, conduits par leur nouvel entraineur Philippe Troussier, devront annoncer la couleur dès ce début de saison, en comptant sur l’un des meilleurs effectifs du championnat qui a été renforcé par pas moins de cinq nouvelles recrues à l’instar de Slim Mahjebi, Hamza Hadda, Habib Bellaid, Ibrahim Bahri (FUS Rabat) et Patrick Kouakou (HUS Agadir).

Auréolé d’une belle qualification pour le dernier carré de la Ligue des champions après sa victoire vendredi face à Ahly Benghazi (1-0), le vice-champion de Tunisie peut envisager ce come-back en compétition nationale dans les meilleures dispositions morales.

Contrairement aux étoilés qui ont compomis leurs chances de qualification en demi-finales de la coupe de la CAF, après leur défaite samedi dernier à Sousse face à Séwé Sport de Côte d’Ivoire (0-1).

C’est le deuxième revers encaissé par les étoilés sous la conduite du nouvel entraineur Dragan Cvetkovic, après celui concédé face aux Nigérians de Nkana (3-4), et qui pourrait coûter la place du coach serbe, de plus en plus contesté par les supporters étoilés. L’équipe s’est pourtant préparée pour pour cette nouvelle saison en renforcant son l’effectif par deux joueurs étrangers, l’Algérien Kaddour Beldjilali et le Nigérian Moses Orkuma, et des joueurs locaux Sofiène Moussa, Nidhal Saied et Mehdi Saada, en vue d’amorcer une bonne campagne nationale et finir dans une meilleure position que l’année dernière (3e).

Quant aux “sang et or”, éliminés samedi de la course pour les demi-finales de la Ligue des champions, ils entameront la défense de leur titre en recevant jeudi le CS Hammam-lif, une équipe qui a fini à la 11e place du tableau la saison dernière.

La formation sang et or reste l’équipe favorite pour conserver son bien en compétition nationale, en dépit de cette élimination à la veille du coup d’envoi du championnat qui risque certes d’affecter le moral du groupe et coûterait la place du staff technique, conduit par le Francais Sébastien De Sabre.

En prévision de cette nouvelle saison, les dirigeants espérantistes ont renouvelé leur arsenal par l’arrivée des attaquants franco-malien Moussa Marega et tunisien Seifeddine Jerbi, des défenseurs Mohamed Ali Yaacoubi et Ali Abdi, et du milieu de terrain Fousseni Coulibaly, contre le départ de Wassim Naouara pour le CA Bizertin et Aminou Bouba pour le CS Constantine.

Le Club Africain qui entame la compétition en déplacement à Meltaoui, a mis quant à lui le paquet pendant cet intermède estival (14 arrivées contre 7 départs), en vue de réaliser une saison meilleure que la précédente qui l’a vu terminer à la 4e place.

Une pleiade de joueurs sont en effet venus débarquer au parc A, à l’image du gardien cabiste Farouk Ben Mustapha, et des joueurs Saber Khelifa, Yassine Mikari, Houcine Nater, Tijani Belaid ou Seidou Salifu, contre le départ de Maher Haddad, Hattène Baratli, Mohamed Ali Yaacoubi et d’autres. Une formation rouge et blanc “new look” qui vient de clôturer un stage au Portugal, devra confirmer l’efficacité de ces transactions jeudi face à une équipe de l’ES Metlaoui, qui a réussi, pour sa première saison en Ligue 1, à terminer à une bonne 9e place.

L’équipe du bassin minier a, pour sa part, renforcé ses rangs par plusieurs joueurs à l’image de Hamza Baghouli, Atef Mezni, Oussama Omrani, Aboubaker Mbengue, Mohamed Amine Aichaoui et Azer Ghali.

Une bonne entrée en matière, ce dimanche à domicile, serait le meilleur scénario à envisager pour confirmer son nouveau statut. Le CA Bizertin, 6e lors du dernier exercice, accueillera l’US Monastir. Le club nordiste tentera de faire mieux que la saison dernière et de briguer une place en coupes africaines.

Le club bizertin qui vient d’engager l’entraineur serbe Ratko Dostanic, en remplacement de Nabil Kouki, a été plus stricte sur le plan des recrutements en n’engageant que le gardien espérantiste Wassim Naouara, le clubiste Hattane Baratli, les attaquants étrangers Ouedraogo (ivoirien) et Ogbonna (nigérian) pour compenser le départ de Fakhredine Galbi pour le S.Gabésien et Chaker Bergaoui pour le S.Tunisien.

Quant à l’US Monastir, 10e la saison écoulée, a maintenu l’entaineur Mourad Okbi dans son poste et n’a pas cherché à entreprendre de grands transferts, en s’attachant les services de deux joueurs seulement, à savoir l’étoilé Wael Bellakhal et le Béjaois Nabil Missaoui après la cession de Nidhal Saied, Mehdi Saada et Fousseini Coulibaly.

La JS Kairouan, qui a fini à la 8e place du dernier exercice, entamera sa saison par un déplacement chez le nouveau promu l’AS Gabès. La formation aghlabide, tentera, sous la conduite de son nouvel entraineur belge Luc Eymael, de se maintenir hors du danger dès le début de la saison, ambition partagée par son adversaire de la première journée qui retrouve l’élite après deux ans de purgatoire.

Pour ses retrouvailles avec l’élite, la formation gabésienne, toujours dirigée par Hedi Mokrani, a été renforcée par 11 nouvelles recrues dont un joueur malien, Mohamed Cheikh Touré, venant du championnat burkinabé, en attendant un autre recrutement annoncé d’un joueur ivoirien. Les deux autres clubs sudistes qui ont assuré leur montée en Ligue 1 cette saison, l’AS Djerba et l’ES Zarzis, accueilleront respectivement l’AS Marsa et l’EGS Gafsa.

Le club djerbien, qui vient de retrouver sa stabilité après l’élection de son nouveau comité directeur, et la désignation de Abdelhay Ben Soltane à la tête de l’équipe, a recruté le gardien Lotfi Saidi et les défenseurs Charfeddine Belhaj et Amine Kammoun, en attendant d’autres recrues prévues avant la date butoir du 31 août.

En revanche, le début tardif de la préparation pourrait compliquer le départ de cette saison face à une équipa marsoise qui a, à son tour, fait appel aux services du gardien Mondher Kebaier, et des joueurs Karim Ben Amor, Aboubaker Tombadou et Khaled Yahia, d’autant qu’elle récupérera son défenseur Walid Hicheri.

L’ES Zarzis, après une année en Ligue 2, retrouve sa place parmi l’élite, où elle devra faire face d’entrée à l’EGS Gafsa, 12e la saison dernière. Aux joueurs encore sous contrat avec le club s’ajouteront cette saison une dizaine de nouveaux venus dont notamment Mohamed Ali Slama, Nasser Chaabane, Slim Bacha et Nafaa Jebali.

La formation gafsienne elle, a fait mieux, en s’engageant avec onze joueurs, et en désignant à leur tête l’entraineur Khaled Ben Yahia, qui vient de succéder à Habib Mejri. Un renfort qui s’impose pour l’équipe qui a frôlé la relégation la saison dernière et qui ambitionne de terminer dans une meilleure position cette année. Le Stade Tunisien qui a sauvé sa peau in extremis la saison dernière, ouvre les débats face au Stade Gabésien, auteur d’une belle saison, l’exercice dernier, en terminant à la 7e place du tableau.

L’équipe du Bardo, marquée par une période d’instabilité l’année dernière, abordera cette nouvelle aventure dans de meilleures conditions, après le maintien du coach, Lassaad Dridi, à la tête du groupe, et le recrutement de plusieurs joueurs tels que Martial Kouassi, Ricardo Silva de Almeida, Chaker Bergaoui, Montassar Khemir et Aziz Sallami.

Son adversaire gabésien, conduit par Lotfi Kadri, motivé par la performance de la saison passée, a été plus actif sur le plan des recrutements avec 11 nouveaux arrivés comme le Cabiste Fakhredine Galbi, le clubiste Slim Rebai outre l’Ivoirien Bédi Guy Stéphane et Malien Idrissa Traoré.

Source : TAP

Articles liés